Photos Le Soir, Belga, AP, AFP et EPA." /> Les plus gros parachutes dorés

Lesoir.be > Photos > Economie > Les plus gros parachutes dorés

Les plus gros parachutes dorés

Un parachute doré ou en anglais "golden parachute" correspond à des indemnités très substantielles que touchent les grands patrons lorsqu'ils sont forcés de prendre la porte pour une raison ou une autre : fusion, rachat, licenciement... Ces indemnités vont en complément des indemnités légales auxquelles l'intéressé peut par ailleurs prétendre.
Photos Le Soir, Belga, AP, AFP et EPA.

  • Thierry Morin, Valéo, 3,2 millions d'euros (2009) 1951 consultations
  • F. Ross Johnson, RJ Reynolds Tobacco Company, 58 millions de dollars (1989) 5491 consultations
  • Pierre Bilger, Alstom, 4,1 millions d'euros (2003) 2841 consultations
  • Antoine Zacharias, Vinci, 13 millions d'euros (2007) 3227 consultations
  • Carly Fiorina, Hewlett-Packard, 42 millions de dollars (2005) 2755 consultations
  • Herman Verwilst, Fortis, 5 millions d'euros ? 2798 consultations
  • Serge Weinberg, Pinault-Printemps-Redoute, 5,3 millions d'euros (2005) 4435 consultations
  • Jean-Paul Votron, Fortis, 1,3 millions d'euros (2008) 3365 consultations
  • Daniel Bernard, Carrefour, 38 millions d'euros (2005) 3425 consultations
  • Jan Coene, Picanol, 22,4 millions d'euros (2004) 3774 consultations
  • Jean-Marie Messier, Vivendi Universal, 20,5 millions d'euros (2002) 3797 consultations
  • Noël Forgeard, EADS, 8,5 millions d'euros (2006) 2778 consultations
  • Patricia Russo, Alcatel, 6 millions d'euros (2008) 4731 consultations
  • Rijkman Groenink, ABN Amro, 28,2 millions d'euros 2967 consultations
  • Serge Tchuruk, Alcaltel, 5,6 millions d'euros (2007) 2622 consultations
  • Philippe Jaffré, Elf, 30 millions d'euros (2003) 4671 consultations
  • Axel Miller (Dexia) a renoncé à son parachute doré de 3,9 millions d'euros 4340 consultations

Les plus consultés