(belga)" /> Paul Magnette

Lesoir.be > Photos > Belgique > Le gouvernement Di Rupo Ier > Le PS > Paul Magnette

Paul Magnette

Naviguer dans l'album :

  • 4529 vues ♦

Partager l'image

  • Envoyer à un ami
  • RSS
  • Facebook
  • Delicious

Paul Magnette

Ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Le Carolorégien avait rejoint l'exécutif fédéral en 2008, après avoir siégé pendant quelques mois au gouvernement wallon où il était en charge des Affaires sociales et de la Santé. Il est également professeur de sciences politiques à l'Université Libre de Bruxelles (ULB). Paul Magnette est né à Louvain en 1971. Après avoir étudié les sciences politiques et la politique européenne à l'ULB (1989-94), il s'est spécialisé en histoire de la pensée politique à l'Université de Cambridge (1994-1995). De 1995 à 1999, il a été doctorant boursier du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) et assistant volontaire à l'ULB.

Après avoir soutenu sa thèse (Citoyenneté et construction européenne) en 1999, il a été successivement chargé de recherche au FNRS (1999-2000), maître de conférence (2000-2001), chargé de cours (2001-2005) et est devenu professeur en 2005 de science politique à l'ULB. Depuis 1999, il est également professeur extérieur à l'Institut d'études politiques de Paris, et depuis 2003 titulaire d'une chaire Jean Monnet ad personam. De 2001 à 2006, Paul Magnette a été directeur de l'Institut d'études européennes de l'ULB, dont il dirige actuellement la section politique. Avant son entrée en politique, Paul Magnette a participé en 2005 et 2006 aux travaux du groupe Pavia, lieu de réflexion sur l'évolution institutionnelle de la Belgique animé par le professeur Philippe Van Parijs. Il se joindra aux politologues de toutes les universités belges qui proposent la création d'une circonscription électorale fédérale.

Il est entré dans l'actualité politique lorsqu'appelé par Elio Di Rupo, il a été désigné en juin 2007 délégué du Bureau du PS à Charleroi pour y dénouer la crise politique et amener les instances du PS local à accepter quelques aménagements majeurs au sein du Collège communal. Au mois de juillet 2007, il a repris au sein du gouvernement wallon les compétences de Christiane Vienne. Paul Magnette s'est imposé comme le nouveau patron d'un PS carolorégien durement touché par les affaires politico-judiciaires et ce malgré l'inimitié de l'ancien homme fort de Charleroi, Jean-Claude Van Cauwenberghe. Il sera tête de liste aux élections de 2012. Son entrée dans des exécutifs ne l'a pas empêché de poursuivre sa réflexion politique. En février 2009, il a publié "Le bel avenir du socialisme" et, en avril 2011, "Grandeur et misère de l'idée nationale".

(belga)

Envoyer à un ami

Les plus consultés